Bonjour à tous et à toutes aujourd’hui, toujours publié par “la voix du nord”, cet article a pour but de donner suite à celui posté la semaines dernière (05/05/2017). Mais aussi d’approfondir pourquoi, notre association a besoin d’un local à elle. Bonne lecture.

 

La véloroute voie verte du littoral va s’étendre, il faut penser aux services qui l’accompagneront. Ancien chef de projet informatique dans le groupe Mulliez, Laurent Lebecque travaille depuis un an et demi à une maison de la voie verte. D’abord envisagée à la gare de Leffrinckoucke, elle se posera à l’ancien presbytère de Bray-Dunes, entre l’église et la nouvelle mairie, le long de l’actuelle voie ferrée. Un bâtiment ancien de 170 m2, à rénover totalement, mis à disposition par la ville de Bray-Dunes. «  L’idée est d’y offrir de l’information touristique, complémentaire de celle de l’office de tourisme, thématisée sur la voie verte et la nature, un atelier mécanique, des locations de vélo, du prêt de vélos pour handicapés, un café, de la restauration et de l’hébergement. La maison de la voie verte pourrait accueillir des événements et des ateliers autour du développement durable, du vélo et tout ce qui peut favoriser les mobilités douces. Un lieu sympa, pour créer l’envie, pas culpabilisant, support d’un style de vie  », décrit Laurent Lebecque, qui prévoit la création de «  cinq emplois à temps plein en trois ans  ». Le président de l’association Maison de la voie verte, salarié de la maison de l’environnement de Dunkerque, aimerait que le bâtiment reprenne vie assez vite, en tout cas assez tôt pour accompagner l’extension de la véloroute. Comme son projet s’inscrit dans le champ de l’économie sociale et solidaire, il envisage un chantier école ou un chantier d’insertion.

 

Un réseau

Première dans son genre, la maison de la voie verte de Bray-Dunes pourrait n’être qu’un premier maillon d’une chaîne autour du vélo dans le Dunkerquois. «  Je travaille avec la communauté urbaine de Dunkerque qui souhaite une étude sur tout le territoire pour envisager d’autres opportunités de maisons de la voie verte  », indique Laurent Lebecque. Le passionné qu’il est a aussi d’autres idées de services tournant autour du vélo : «  Un coursier à vélo, ça a du sens à Dunkerque pour livrer des plis et des colis de commerces, de sociétés. Il y a un potentiel. Je voudrais lancer ça en septembre. Je pense aussi à des ateliers participatifs de réparation, un café atelier, près de la gare.  »

Facebook : https://www.facebook.com/maisondelavoieverte/

Mail : maisondelavoieverte@gmail.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *